Dekmantel, made in Amsterdam

Dekmantel

2007 – 2017

Le collectif hollandais fête cette année 10 ans d’existence, et impressionne par son parcours sans faute.

Fondé par Thomas Martojo et Casper Tielrooij en 2007, Dekmantel n’était alors qu’un collectif de soirées basé à Amsterdam, deux ans plus tard c’est l’onglet label qui est inauguré avec une première release signée Juju & Jordash, Dekmantel EP.

Aujourd’hui, celui-ci affiche une solide réputation et un catalogue de plus de 70 EPs et albums comptant dans ses rangs autant d’artistes notoires que de jeunes talents soutenus par le collectif hollandais. Entre temps, Dekmantel a – bien – grandi, et a donné naissance à quatre festivals. Le collectif est devenu une véritable machine aux rouages bien huilés.

C’est d’ailleurs du côté des festivals que Dekmantel s’est véritablement forgé un nom, et imposé comme une (la ?) référence dans le monde. Dès 2012, le duo amstellodamois inaugure le Lente Kabinet, un événement diurne qui réunit une jolie sélection d’artistes et offre aujourd’hui un visage plus cosy aux amateurs de la touche Dekmantel. Le succès étant au rendez-vous, les voici l’an d’après aux manettes du Dekmantel Festival.
Situé dans les bois entourant Amsterdam, le festival impressionne déjà par son line up à rallonge – et sa qualité ! Des headliners les plus connus aux artistes nouvelle génération, la récurrence des plateaux impressionne depuis déjà cinq éditions et a permis à grand nombre de DJs et producteurs de décoller. Un créneau au Dekmantel permettant par la suite de décrocher un bon nombre de dates…

Le succès du festival qui fête ces cinq ans cet été, avec plus de 90 artistes répartis sur cinq jours (un de plus que la précédente édition), a d’ailleurs poussé les organisateurs à l’exporter à Sao Paulo en février dernier pour sa première édition. Un choix qui pose question mais qui démontre le succès des festivals européens qui sont plusieurs à prendre cette voie comme les Nuits Sonores récemment installées à Séoul ou Tanger, ou encore le Sonar qui est passé par Reykjavik, Buenos Aires etc. Preuve d’une identité forte, qui s’exporte.

Le Dekmantel réussit donc à imposer une vision qui lui est propre, mettant la part belle aux artistes et à la musique qu’ils défendent. Que ce soit lors du festival, en tournée avec le Dekmantel Soundsystem (dont l’event à la Concrete a marqué les esprits), ou sur Red Light Radio, le collectif a pris la forme d’une belle et grande famille, qui prend à coeur de représenter leurs idéaux en permanence. C’est d’ailleurs ce qui a donné lieu au dernier projet, le Selectors Festival, en Croatie depuis 2016 et qui propose des plateaux réduits par le nombre mais hautement qualitatifs. L’idée ici étant de faire parler les DJs les plus influents du moment. Une série d’EPs et de podcasts leur est d’ailleurs dédiée.

En fin de compte, l’omniprésence du Dekmantel autour du globe est – sinon méritée – en totale adéquation avec la vision puriste et passionnée des deux fondateurs Thomas Martojo et Casper Tielrooij, qui on en est sûrs, en ont encore sous le pied…

www.dekmantelfestival.com/
www.dekmantel.com/

Tags from the story
,
Written By

Voyage sur les internets pour dénicher les pépites actuelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *